Reconversion utilise des cookies sur ce site internet afin de vous apporter la meilleure expérience de navigation possible. En continuant de naviguer ou d’utiliser notre site sans avoir accepté les cookies ou en ayant refusé ceux-ci, seuls les cookies indispensables à la navigation sur notre site web sont utilisés. Vous pouvez également décider d’accepter tous les cookies ou personnaliser leur utilisation. Vous pouvez changer vos préférences à tout moment via l’icône cookie en bas à droite de notre site web.
Accepter
Configurer
Refuser
cookie
Configurez les cookies

(FR) Les cookies fonctionnels sont essentiels pour le fonctionnement du site internet et ne peuvent être désactivés. Pour améliorer votre expérience, d'autres cookies sont utilisés. Vous pouvez choisir de les désactiver. Ils restent modifiables à tout moment via cette fenêtre.

Cookies fonctionnels
Cookies d'analyse et de marketing
Sauvegarder

TNT/FEDEX à Liège

COLLEC
TIVES

En avril dernier, une nouvelle cellule de  reconversion a vu le jour à Liège.

Elle accompagnera les 539 travailleuses et travailleurs qui ont été licenciés suite à une décision de l'entreprise Fedex.

En avril dernier, une nouvelle cellule de  reconversion a vu le jour à Liège.

Elle accompagnera les 539 travailleuses et travailleurs qui ont été licenciés suite à une décision de l'entreprise Fedex.

En janvier 2021, l’entreprise TNT/Fedex annonce son intention de licencier plus de 700 travailleurs et travailleuses. L’entreprise justifie la restructuration par la baisse de l’activité à Liège, entraînée par la réorganisation du réseau de transport aérien Fedex entre l’aéroport de Paris et celui de Liège. Toujours d’après l’entreprise, les services de support et généraux subiront également la chute de volume de l’activité opérationnelle et de l’intégration complète de TNT au Groupe FedEx.

Suite à cette annonce, les organisations syndicales, parmi lesquelles la MWB de Liège, se sont mobilisées pour trouver des alternatives permettant de réduire le nombre de licenciements. Un an plus tard, le 9 mars 2022, après la signature du plan social, la cellule de reconversion est instruite suite à la demande des organisations syndicales présentes sur le site.

Le volume du public sera finalement de 539 travailleuses et travailleurs, toutes et tous sous statut employé (CP 315.02). 530 d’entre eux habitent en Wallonie, les 9 autres dans d’autres régions ou pays.

Grâce aux combats des organisations au sein de l’entreprise et les leviers qu’elles ont pu activer, un budget de formation mutualisable sera à disposition des travailleurs mais géré par des cellules de reconversion. Cinq accompagnateurs d’entreprises ont été désignés par les organisations syndicales : ils accompagneront les travailleuses et travailleurs licenciés sur le plan social, afin de prendre en charge l’accompagnement psychosocial.

La cellule de reconversion a débuté le 1er avril dernier dans les locaux du Sart TILMAN. Plusieurs activités ont déjà permis à plusieurs dizaines de personnes de retrouver un emploi. Un salon pour l’emploi exclusivement destiné aux travailleuses et travailleurs suivis en cellule est également prévu dans les prochaines semaines.

Une demande de FEM (Fonds d’ajustement à la mondialisation) va être introduite pour permettre d’organiser des activités diversifiées et innovantes comme nous cela avait déjà été fait dans des dossiers précédents comme Saint Gobin, Doosan, Arcelor ou Caterpillar...

Ces budgets permettront également d’axer des aides pour les personnes qui souhaitent se lancer dans l’entreprenariat et le statut d’indépendant. Les personnes désirant s’orienter vers d’autres statuts pourront également bénéficier d’un accompagnement sur mesure et de formations adaptées en fonction de leurs besoins et attentes.